Château HAUT-BRION 2009 Zoom

Château Haut-Brion
Pascal Baratié, chef de culture

Château HAUT-BRION 2009

1er Grand Cru Classé

Pessac-Léognan

Rouge

Un grand cru dans la ville.
C’est dans le terroir des Graves, le plus proche de Bordeaux, dans ce vignoble " hors les murs ", que Jean de Pontac constitua dès 1525,... En savoir plus

989,00 € TTC
5 933,99 € TTC


caisse(s) de 6

Un grand cru dans la ville.
C’est dans le terroir des Graves, le plus proche de Bordeaux, dans ce vignoble " hors les murs ", que Jean de Pontac constitua dès 1525, le domaine viticole du château Haut-Brion, et en 1550, fit construire l’aile nord du château actuel.
Ses descendants, tout au long du XVIIe et du XVIIIe siècles, par une patiente recherche technologique, réussirent à produire un nouveau type de vin qui fut à l’origine des grands vins de Bordeaux.
Ces efforts permirent à Arnaud de Pontac, dès 1660, d’identifier et de personnaliser sa production.
Dès cette époque, les vins de Pontac, puis d’Haut-Brion, connurent à Londres un immense succès.
Le premier des grands crus du Bordelais était né.

Bien vite, il fut suivi par nombre d’autres célèbres domaines.
Premier à exister, Haut-Brion sut maintenir sa prééminence tout au long de son histoire, qui se confond d’ailleurs avec celle de Bordeaux et celle de la France.

Des hommes illustres ont marqué Haut-Brion : des amiraux, un évêque, un Grand Maréchal de France, un gouverneur de Guyenne, trois maires de Bordeaux, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord alors qu’il était ministre des relations extérieures du Consulat et de l’Empire, et plus récemment l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique à Paris, Clarence Douglas Dillon qui fut également ministre des Finances de son pays, J.-F. Kennedy en étant Président.

Depuis près de quatre siècles, les propriétaires et les gestionnaires de Haut-Brion ont eu l’obsession de la continuité dans la qualité.
Un Premier Cru ne peut se permettre de retard technique, ni d’erreur. Élevé à la première place, il se doit d’y rester. Dans les années 1960, Haut-Brion fut le premier des grands à innover de nouvelles cuves de fermentation en inox, comme il est aujourd’hui le premier à améliorer les cépages qu’il utilise par une patiente et laborieuse sélection clonale personnelle.

Classé Premier Cru de la Gironde en 1855, le château Haut-Brion le fut aussi en 1973, bien que ce dernier classement ne concernât que le Médoc et que Haut-Brion soit situé dans les Graves.

Le procès-verbal de la réunion de classification de 1973 précise :
" Le jury s’est penché sur la situation du château Haut-Brion, assimilé par une tradition très ancienne aux premiers crus du Médoc. Prenant en compte cette tradition, les coutumes et l’usage d’une part, et les mêmes éminentes qualités de ce cru d’autre part, il a cru devoir le faire figurer par assimilation parmi les Premiers Crus Classés de Médoc ".

 

Références du même château : 

Château HAUT-BRION 2009

La MISSION HAUT-BRION 2006

La MISSION HAUT-BRION 2007


  • Poids 10 10
  • Video - Titre Château Haut-Brion
  • Video - Sous titre Pascal Baratié, chef de culture
  • Video - Code eaFSd8yPzrI
  • url map rwoLn